Back
Image Alt

Comment choisir son aide à la mobilité pour seniors : fauteuils, cannes et plus encore

Lorsqu’on avance en âge, maintenir une mobilité optimale devient fondamental pour préserver son autonomie et sa qualité de vie. Les aides à la mobilité, telles que les fauteuils roulants, les cannes et autres dispositifs, jouent un rôle essentiel. Choisir le bon équipement peut toutefois s’avérer complexe.

Les besoins varient d’une personne à l’autre et dépendent de divers facteurs comme l’état de santé, le mode de vie et les préférences personnelles. Il est donc important de bien s’informer pour faire un choix éclairé. Voici quelques pistes pour vous aider à trouver l’aide à la mobilité qui conviendra le mieux à vos besoins.

A lire en complément : Comment affiner la peau épaisse ?

Les différents types d’aides à la mobilité pour seniors

Fauteuils roulants

Fauteuil roulant manuel ou électrique, ces équipements permettent aux personnes âgées de continuer à se déplacer en toute autonomie. Ils se révèlent essentiels pour ceux qui ne peuvent plus marcher sur de longues distances. Le choix dépendra de la mobilité résiduelle de l’utilisateur et de son environnement.

Cannes de marche

Les cannes de marche, qu’elles soient anglaises, tripodes, quadripodes ou encore pliables, offrent un soutien précieux. La canne tripode, par exemple, avec ses trois pieds, améliore la stabilité, tandis que la canne siège permet de s’asseoir en cas de fatigue. N’oubliez pas les accessoires : embouts antidérapants, poignées ergonomiques et dragonnes.

Lire également : Comprendre l'hypertrophie mammaire et ses solutions chirurgicales

Déambulateurs

Le déambulateur pliant est une solution idéale pour ceux qui ont besoin de plus de stabilité qu’avec une simple canne. Facilement transportable, il offre un soutien stable et sécurisant. Certains modèles sont équipés de sièges intégrés pour permettre des pauses régulières.

Scooters électriques

Pour une mobilité accrue en extérieur, les scooters électriques représentent une aide précieuse. Ils permettent de parcourir de plus longues distances sans effort et offrent une grande autonomie. Leur choix devra prendre en compte l’usage prévu et les capacités de l’utilisateur.

Autres dispositifs

Le monte-escalier facilite les déplacements verticaux dans une maison à étages. Le siège releveur, quant à lui, aide à se lever et à s’asseoir en toute sécurité. La téléassistance mobile avec badge GPS intégré assure une sécurité continue, permettant d’alerter un centre d’écoute en cas de besoin.

Comment choisir l’aide à la mobilité adaptée à ses besoins

Évaluer les besoins spécifiques

Avant de se lancer dans l’acquisition d’une aide à la mobilité, évaluez précisément les besoins de la personne concernée. Considérez :

  • Son degré de mobilité
  • Les espaces qu’elle fréquente (domicile, extérieur …)
  • La fréquence et la durée des déplacements

Une personne ayant des difficultés à se lever peut bénéficier d’un siège releveur, tandis qu’un senior souhaitant garder une certaine autonomie en extérieur pourrait préférer un scooter électrique.

Consulter un professionnel de santé

Prenez rendez-vous avec un médecin ou un ergothérapeute. Ces professionnels sauront recommander l’aide la mieux adaptée. Une ordonnance peut être nécessaire pour obtenir un remboursement par l’Assurance Maladie.

Vérifier la compatibilité et les accessoires

Assurez-vous que l’aide choisie est compatible avec les besoins spécifiques de l’utilisateur. Par exemple, une canne de marche doit avoir une hauteur réglable et être équipée d’un embout antidérapant. Pensez aussi aux accessoires comme la chaise de douche pour le confort et la sécurité.

Renseignez-vous sur les options de remboursement

La sécurité sociale et certaines mutuelles peuvent couvrir tout ou partie des coûts liés aux aides à la mobilité. Vérifiez que l’équipement est inscrit sur la Liste des Produits et Prestations (LPP) et demandez une feuille de soins Cerfa pour faciliter les démarches administratives.

Assurer une bonne utilisation

Une fois l’aide à la mobilité acquise, suivez les recommandations pour une utilisation optimale. Entretenez régulièrement le matériel et vérifiez que tous les éléments sont en bon état de fonctionnement. Une utilisation correcte et sécurisée est fondamentale pour préserver l’autonomie et la qualité de vie des seniors.

aide mobilité

Conseils pratiques pour une utilisation optimale

Entretenir régulièrement son matériel

Assurez-vous de vérifier régulièrement l’état de votre aide à la mobilité. Pour une canne de marche, contrôlez :

  • La solidité de la poignée
  • L’état de l’embout stabilisateur
  • Le bon fonctionnement de la hauteur réglable

Pour un fauteuil roulant, nettoyez fréquemment les roues et graissez les parties mobiles. Un entretien régulier garantit une utilisation sûre et prolongée du matériel.

Utiliser les accessoires adaptés

Optimisez l’utilisation de votre aide à la mobilité en ajoutant des accessoires pratiques et sécurisants. Par exemple, une canne de marche peut être équipée de :

  • Une dragonne pour éviter de la faire tomber
  • Un accroche-canne pour la maintenir en position verticale
  • Une housse de poignée pour un confort accru

Ces accessoires peuvent améliorer significativement l’expérience utilisateur et renforcer l’autonomie.

Former les utilisateurs et les aidants

Prenez le temps d’apprendre à utiliser correctement chaque aide à la mobilité. Cela inclut :

  • Les techniques de levage pour un siège releveur
  • Les manœuvres de virage pour un scooter électrique
  • Les ajustements de hauteur pour une canne de marche

Une formation adéquate peut prévenir les accidents et optimiser l’efficacité de l’équipement.

Consulter les professionnels de santé

En cas de doute ou de difficulté, consultez un professionnel de santé. Ils peuvent fournir des conseils personnalisés et adapter les recommandations en fonction des besoins spécifiques de chaque utilisateur. La consultation régulière garantit une utilisation adéquate et sécurisée des aides à la mobilité.