Back
Image Alt
5 alternatives pour lutter contre les chenilles naturellement

5 alternatives pour lutter contre les chenilles naturellement

Les chenilles sont des insectes ravageurs qui se nourrissent essentiellement de pins et d’épines. Elles représentent donc un grand danger pour la viabilité des arbres qu’elles exposent à tout autre insectes. Comment peut-on alors se débarrasser des chenilles de façon naturelle ? Réponses dans cet article.

Utiliser du vinaigre blanc

Le vinaigre blanc est très réputé pour faire fuir les insectes et particulièrement les chenilles. C’est d’ailleurs pour cette raison que de nombreuses personnes s’en servent pour traiter leurs animaux, notamment les chevaux, pendant l’été. En effet, le vinaigre blanc permet de faire fuite les mouches ou tout autre type d’insectes. Le vinaigre blanc n’est donc pas utile que pour le ménage ; il constitue un très bon répulsif contre les chenilles.

A lire aussi : Comment choisir la meilleure brouette électrique pour vos travaux de jardinage et de construction

Pour faire fuir les chenilles avec du vinaigre blanc, il suffit de remplir de moitié une bouteille avec ce vinaigre. Ensuite, il faut compléter le vinaigre avec de l’eau. Il est recommandé d’avoir la même quantité d’eau et de vinaigre afin que le mélange ne soit pas trop agressif. Il faut maintenant secouer la bouteille pour rendre le mélange homogène et utiliser la solution pour pulvériser les plantes. L’opération peut être répétée chaque jour jusqu’à ce que les chenilles disparaissent complètement.

Opter pour le marc de café ou pour l’œillet d’Inde

Le marc de café est une très bonne alternative pour faire fuir les chenilles. En plus, il s’agit d’une solution écologique. Tout ce que vous avez à faire, c’est récupérer le marc de café et le placer à la base de vos plantes. Les chenilles qui détestent son odeur, s’éloignent alors totalement de vos plantes. Par ailleurs, le marc de café peut aussi servir à repousser les moucherons.

Lire également : Sauge Vivace : les meilleures variétés à planter dans votre jardin

En ce qui concerne l’œillet d’Inde, elle est réputée pour repousser les chenilles grâce à la forte odeur poivrée et musquée qu’il dégage. Il est également possible d’utiliser de la ciboulette ou du basilic qui dégagent presque les mêmes odeurs que l’œillet d’Inde.

5 alternatives pour lutter contre les chenilles naturellement

Pour utiliser l’œillet d’Inde, il suffit d’en faire macérer environ 100 grammes dans deux litres d’eau et de laisser le mélange reposer pendant au moins 24 heures. Le lendemain, il faut faire bouillir le mélange pendant 30 minutes et le laisser refroidir ensuite. Le mélange doit être transvasé dans un pulvérisateur avec lequel on appliquera le mélange sur les plantes et sur les légumes afin d’en éloigner les chenilles.

La bière et l’ail

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la bière permet de lutter contre la venue des chenilles dans les jardins. Il suffit juste de récupérer les fonds de bière et d’en asperger les plantes pour que les chenilles s’en éloignent complètement.

Quant à l’ail, c’est sa forte odeur qui lui permet de faire fuir les chenilles. Pour s’en servir, il faudra préparer une potion magique avec 150 grammes d’ail et environ 4 litres d’eau bouillante. Il est conseillé de privilégier l’ail frais dont l’odeur est généralement plus forte. Ensuite, il faut laisser infuser pendant au moins trente minutes avant d’asperger les plantes avec la potion. Les chenilles ne risquent pas de revenir dans votre jardin.

Placer un piège à phéromones

Le piège à phéromones est un processus naturel dont le principal objectif est de réduire la population de chenilles processionnaires en capturant les mâles. Il faut préciser que c’est lorsque la chenille devient adulte et se transforme en papillon qu’elle est en mesure de procréer. L’utilisation des pièges à phéromones permet donc de réduire le processus de reproduction des chenilles d’au moins 40%. En effet, ce piège arrive à détecter la présence des chenilles en amont et anticipe également les futures infestations.

Utiliser un nichoir à mésanges

Le recours aux nichoirs à mésanges est la solution la plus naturelle qui soit pour lutter contre la présence des chenilles. En effet, les mésanges sont des prédateurs par excellence des chenilles processionnaires. L’idée ici, c’est donc d’attirer ces oiseaux afin qu’ils puissent faire disparaître les chenilles. La consommation de chenilles est très importante pour les mésanges, surtout pendant l’hiver. En se servant d’eux pour éliminer les chenilles, vous protégez non seulement votre jardin, mais vous contribuez à la survie des oiseaux : un double atout.

Utiliser de l’huile de neem comme répulsif naturel

Autre alternative naturelle pour lutter contre les chenilles : l’utilisation de l’huile de neem. Cette huile est extraite des graines d’un arbre originaire d’Inde, le margousier. Elle possède des propriétés insecticides qui permettent de repousser les chenilles. Effectivement, elle agit sur leur système nerveux et perturbe leur croissance.

L’application de l’huile de neem doit être effectuée préventivement, avant que les premières chenilles n’apparaissent. Il faut pulvériser une solution à 2 % d’huile de neem sur toutes les parties des plantations touchées par la présence des larves.

Pensez à bien penser à bien protéger tous les autres insectes utiles du jardin, comme les abeilles ou encore certains types de papillons, lorsqu’on utilise cette méthode. En effet, même si l’huile est biodégradable et non toxique pour les humains, elle peut avoir un effet néfaste sur certains insectes utiles.

Utiliser de l’huile de neem peut s’avérer très efficace contre la prolifération des chenilles, mais il faut veiller à bien respecter le dosage indiqué ainsi qu’à protéger tous ses autres alliés dans le jardin !

Choisir des plantes répulsives comme la menthe, le basilic ou l’absinthe pour protéger son jardin

Une autre solution naturelle pour lutter contre les chenilles est de choisir des plantes répulsives. Certains végétaux ont effectivement la capacité d’éloigner les insectes nuisibles, comme les chenilles.

Parmi ces plantes répulsives, on peut citer la menthe, le basilic, ou encore l’absinthe. Ces herbes aromatiques ont un parfum très fort qui déplaît fortement aux chenilles. En choisissant de planter ces herbes entre vos autres cultures, vous pouvez donc protéger efficacement votre jardin.

Certainement par leur odeur forte et caractéristique, ces plantes attirent aussi d’autres insectes utiles au jardin tels que les abeilles et certains types de papillons.

La plantation de menthe ou basilic n’est pas difficile à réaliser. On peut facilement se procurer des graines dans une jardinerie et semer directement en terre. Pensez à bien veiller à ce que les plants soient suffisamment éloignés pour ne pas étouffer le sol sur lequel ils poussent.

Si vous cherchez une alternative naturelle pour éviter la prolifération des chenilles dans votre jardin cette année, pensez aux plantes répulsives ! La menthe ou encore l’absinthe peuvent être des alliés précieux afin d’éviter toute invasion massive cet été.