Back
Image Alt

Comment aider un ado qui ne veut pas parler ?

L’adolescence est un âge de changements. À cette étape, l’ado a besoin d’intimité et d’espace. La fréquence de communication entre lui et sa famille peut baisser. Si vous vivez cette situation, découvrez ici comment aider votre ado qui ne veut pas parler.

Faites confiance à votre ado

La transformation physique qu’observe votre ado peut l’amener à perdre confiance en lui. Cet état de choses est plus criard lorsque ce dernier se compare à ses camarades.

A voir aussi : Les meilleures stratégies pour apaiser les conflits entre frères et sœurs

La perte de confiance peut aussi provenir des mauvaises performances à l’école. Lorsque votre ado traverse ces situations difficiles, il est fort probable qu’il s’enferme sur lui-même.

Pour aider un ado qui ne veut pas parler, vous ne devez pas le plonger davantage. Au contraire, renforcer sa confiance. Rappelez-lui ses meilleures performances d’antan. Dites-lui qu’il est jeune et que l’avenir lui appartient.

A découvrir également : Gestion quotidienne familiale : Guide pour une organisation efficace et sans stress

Faites preuve de tact

Pour un ado, les questions délicates s’articulent autour des changements morphologiques et physiologiques. Ces facteurs sont responsables d’un mutisme très prononcé.

Pour briser la glace, vous devez profiter des occasions spéciales. Il peut s’agir par exemple de la journée mondiale de la santé sexuelle, de la journée mondiale contre les violences faites aux femmes ; etc. Posez-lui des questions sur ce qu’il en pense et construisez un échange de qualité.

Ne lancez surtout pas des interrogations. Parlez-lui de façon posée, comme un adulte. Vous pouvez démarrer par : « j’ai découvert ces derniers temps que » ; « je t’observe depuis et je m’inquiète à propos de… ».

Au cours de certaines tentatives, vous pouvez constater que votre enfant renforce son silence. Dans ces situations, n’utilisez pas la violence ni la ruse. Gardez toujours établi le lien de communication. Dites-lui : « Je constate que tu ne veux pas aborder le sujet cette fois, mais sache que je suis toujours là. Je t’aime », ou bien : « Visiblement tu es fatigué d’en parler. La prochaine fois nous continuerons. », etc.

Créez des moments pour aider votre ado qui ne veut pas parler

Votre ado aime le football, le basketball, la chasse ou la pêche ? Utilisez son passe-temps favori pour renouer les bonnes habitudes avec lui. Vous pouvez inviter ses amis dans votre jardin pour une partie commune.

Au cours de ces séances, faites attention à ses paroles, à ses réactions, à ce qui le réjouit et peut potentiellement le mettre en rogne. Par cette expérience, vous découvrirez des techniques subtiles pour briser le silence qui pèse entre vous.

Invitez votre ado chez un psychologue

Si ces conseils ne vous permettent pas d’appréhender ce que traverse votre ado, faites appel à un psychologue.

En général, il pose de façon stratégique des questions au sujet. Il cherche à découvrir si les raisons du silence sont émotionnelles ou non émotionnelles.

 

Soyez à l’écoute de votre ado sans le juger

Soyez à l’écoute de votre ado sans le juger. Vous devez créer un espace où il peut se sentir en sécurité pour parler librement. Évitez donc les réactions impulsives, même si vous n’êtes pas d’accord avec ce qu’il dit. Ne portez pas de jugement sur ses opinions ou ses sentiments.

Essayez plutôt de comprendre son point de vue et posez des questions ouvertes pour lui permettre d’expliquer sa pensée plus en détail. Si vous êtes préoccupé par certains comportements, demandez plutôt comment il se sent avant d’accuser.

N’oubliez pas que la communication est un processus bidirectionnel, donc prenez aussi le temps d’exprimer vos propres sentiments et opinions sur les sujets que vous abordez ensemble. Cela montre que vous accordez une importance à son opinion tout autant qu’à la vôtre.

Sachez aussi être patient : certains adolescents ont besoin de temps pour s’ouvrir et partager leurs pensées profondément enfouies avec leur entourage familial.

Cherchez les causes sous-jacentes de son silence

Si votre ado ne veut pas parler, vous devez chercher les causes sous-jacentes susceptibles d’en être la raison. Les adolescents peuvent se taire pour divers motifs tels que des difficultés à l’école, des problèmes relationnels, une pression sociale trop forte ou encore un trouble du comportement alimentaire.

Essayez de comprendre le contexte dans lequel votre enfant évolue et soyez attentif aux changements subtils dans son humeur ou ses habitudes qui pourraient révéler un problème plus profond. Si vous avez des doutes quant à sa santé mentale, n’hésitez pas à contacter un professionnel de la santé qualifié.

Vous devez prendre en considération l’âge et la personnalité spécifique de votre adolescent. Les adolescents ont tendance à traverser différentes phases pendant leur développement ; certains peuvent adopter une attitude plus réservée alors que d’autres préfèrent s’exprimer librement sur leurs sentiments et opinions.

Quoi qu’il en soit, il peut être utile d’établir des routines régulières avec votre adolescent pour lui permettre d’avoir confiance en vous et ainsi renforcer votre relation.