Back
Image Alt

Comment vendre de l’or au meilleur prix ?

Vous désirez vous séparer de vos pièces en or ou de vos lingots ? Certaines étapes sont incontournables pour que la vente de votre or soit intéressante et sécurisée. Découvrez ici les conseils pour bien vendre votre or au meilleur prix !

Bien estimer la valeur de votre or

Connaître la valeur exacte des pièces d’or ou des lingots dont vous allez vous séparer est la première étape pour vendre de l’or au meilleur prix. Pour estimer la valeur de vos pièces d’or, plusieurs éléments sont à prendre en compte :

A lire en complément : C’est quoi un PER entreprise?

  • Leur poids en or: N’oubliez pas que les pièces sont composées d’un alliage, notamment les pièces d’or qui ont circulé. Par exemple, le poids d’un Napoléon 20 Francs est de 6,45 grammes et contient 5,8 grammes d’or pur.
  • Leur état de conservation: La valeur d’une pièce d’or augmente lorsqu’elle est de qualité. Les professionnels et les numismates emploient de nombreux critères pour juger l’état de votre or :  B (beau), TB (très beau), TTB (très très beau), SUP (superbe), SPL (splendide) et FDC (fleur de coin).

Leur cotation : Comme certaines pièces sont plus rares, elles sont très recherchées. Il peut s’agir des pièces frappées par un atelier différent ou des pièces dont le millésime a été peu frappé.

En faisant référence au cours de l’or, vous pouvez aussi estimer vous-même la simple valeur de l’or contenu dans une pièce. Le cours établi par la London Market Association (LBMA) fait autorité, même s’il n’y a plus de cotation officielle de l’or en France depuis 2004.

A lire aussi : Comment acheter des bitcoins anonymement ?

Faire appel à un professionnel pour revendre de l’or

Pour vendre votre or au meilleur prix, vous disposez de plusieurs solutions :

Vendre votre or dans une officine de rachat de métaux précieux

A Paris, on peut en trouver dans chaque ville. La célèbre rue Vivienne en compte même plusieurs dizaines. Une expertise gratuite est offerte par ces boutiques spécialisées, et elles doivent être agréées par la Banque de France. Même si la loi impose que le prix de rachat soit clairement indiqué, les officines ne proposent pas toutes la même transparence. Pour déterminer le prix de vente, des critères d’état de conservation, de cotation ou de rareté ne seront pas toujours bien pris en compte.

Vendre votre or auprès d’une plateforme spécialisée

Pour vendre votre or au meilleur prix, vous pouvez recourir à l’expertise d’une plateforme spécialisée dans le rachat d’or. Ici, le prix d’achat doit aussi être bien indiqué. Pour bénéficier d’une bonne visibilité, choisissez bien votre plateforme. Pour un service sécurisé et encadré, tâchez également de regarder les avis des autres internautes.

Fiscalité sur la vente d’or : choisir la solution la plus intéressante  

Il n’existe pas de bonne ou de mauvaise solution en termes de fiscalité. Mais, certaines sont plus intéressantes que d’autres. Vous devez acquitter d’une taxe de 36,2 % sur la plus-value dans le cas où vous disposez d’une facture d’achat de vos lingots ou vos pièces d’or. A partir de 3 ans de détention, cette « taxe sur les métaux précieux » prévoit également un abattement de 5% par an. La plus-value est complètement exonérée de taxe si vous avez ces pièces d’or depuis plus de 22 ans et s’il existe une preuve de la date d’achat.

Mais il se peut que vous ne disposiez pas de preuve d’achat ou de facture. Si c’est le cas, la fiscalité sera plus lourde. Une taxe forfaitaire de 11,5 % sera appliquée sur le prix total de la pièce.

Dès lors que le montant de la vente n’est pas supérieur à 5000 euros, vous pouvez profiter d’une exonération si vous revendez uniquement des pièces d’or ou des jetons.

Protéger la vente de votre or

Si vous décidez de vendre l’or au meilleur prix, l’indication du prix d’achat de l’or n’est pas la seule disposition qui vous protège. Les droits des particuliers qui vendent leurs métaux précieux sont en fait préservés par la loi du 17 mars 2014.

Ainsi, au moment de la revente, des dispositions fiscales devront être communiquées par le professionnel. Un contrat écrit est par la suite établi.