Back
Image Alt

Comment calculer un congé parental ?

Voulez-vous avoir plus d’informations sur le congé parental ? En réalité, c’est un type de congé qui permet à la personne qui l’a pris de prendre soin d’un enfant adopté ou qui vient de naître. Cela dit, la demande est recadrée par des conditions clés que vous devez connaître afin de jouir pleinement de ce droit.

Le calcul d’un congé parental

Lorsque vous travaillez dans le secteur privé, la durée d’un congé est de douze mois et dans le secteur public, il est de six mois. Il est possible de demander un renouvellement deux fois de suite lorsque vous êtes dans le privé. Dans le public, vous avez une durée qui ne doit pas excéder plus de six mois.

A voir aussi : L'influence des réseaux sociaux sur les liens familiaux

Lorsque vous avez adopté un enfant, les conditions changent. Si l’enfant n’a pas encore eu trois ans, vous avez la possibilité de faire la prolongation de votre congé parental jusqu’à une période de trois années après l’adoption.

Dans le cas où l’enfant que vous avez adopté ayant un âge compris entre trois et seize ans, vous avez droit au congé plein. Vous avez la possibilité de travailler avec une durée limitée d’un an non renouvelable afin de vous familiariser avec l’enfant.

A voir aussi : Quel cadeau personnalisé offrir à une petite fille ?

Rémunération congé parental

Pendant votre congé parental, la paie que vous percevez est arrêtée. Si vous travaillez à temps partiel, vous aurez droit à des indemnités journalières. Vous avez aussi la possibilité de prendre une allocation de base au niveau de CAF pour le compte de la prestation d’accueil du jeune enfant.

L’allocation prend en compte certains éléments comme la prime de naissance ou d’adoption. Vous avez également, l’allocation de base, la prestation partagée et le complément de libre choix. Ces allocations font toute partie de la prestation d’accueil du jeune enfant.

Procédure pour faire la demande de congé parental

Lorsque vous sentez le besoin de demander un congé parental, il suffit d’informer votre patron. Vous lui adressez une lettre suivie d’un accusé de réception. Vous avez la possibilité de faire une demande que vous allez déposer en main propre avec une décharge.

Il faut noter que la lettre doit préciser la date de départ et la durée du congé. Vous devez informer un mois avant la date de départ quand il s’agit d’un congé pour maternité ou adoption. Quand il s’agira d’un renouvellement ou d’un congé qui ne débute pas après le congé de maternité, vous devez faire la demande deux mois avant le congé.

Voilà ! Vous avez toutes les informations qui vous permettent de voir un peu plus clair dans ce concept de calcul de congé parental. Pour prendre connaissance des montants attribués durant cette période, utilisez un simulateur de calcul de congé parental.

Les conditions pour bénéficier d’un congé parental

Le congé parental est un droit pour les parents qui souhaitent prendre du temps pour s’occuper de leur enfant. Certaines conditions doivent être remplies pour y avoir accès.

La personne demandant le congé parental doit avoir travaillé dans son entreprise pendant au moins un an avant de faire sa demande. Si ce critère n’est pas rempli, il ne sera pas possible de bénéficier du congé.

En tant que demandeur du congé parental, vous devez aussi justifier d’une durée minimum d’activité professionnelle. Cette durée varie selon votre situation et le nombre d’enfants dont vous avez la responsabilité. Elle peut aller jusqu’à deux ans si vous êtes parent isolé ou si vous avez trois enfants à charge.

Il faut aussi noter que le congé parental peut être pris par l’un des deux parents, mais il faut bien se renseigner auprès des organismes compétents tels que Pôle emploi ou encore l’inspection académique dans certains cas spécifiques.

Les conséquences du congé parental sur la carrière professionnelle

Prendre un congé parental peut avoir des conséquences sur la carrière professionnelle. En effet, lorsque l’on s’absente de son travail pour élever son enfant, on se met en retrait du monde professionnel et il faut bien préparer son départ en amont afin que tout se passe au mieux pendant votre absence. Il faut aussi rester actif pendant cette période en suivant des formations ou en travaillant bénévolement.

Il faut maintenir le contact avec ses collègues et son entreprise lorsqu’on prend un congé parental. Cela permettra non seulement de garder le lien mais aussi d’être informé des changements intervenus dans l’entreprise durant son absence.

‘Le congé parental ne doit pas entraver la vie professionnelle’, c’est pourquoi différentes dispositions existent pour aider ceux qui souhaiteraient prendre ce type de congés sans être pénalisés, telles que les formations ou encore les travaux bénévoles.